Pub

vendredi 30 décembre 2011

Préparation d'une rando en trail.

Dans ce billet, je vais vous expliquer comment je fonctionne pour préparer une rando en Transalp. La moto est bien-sur équipé d'un GPS hors de prix (20€) sur lequel j'y est installer un logiciel très simple mais ultra pratique: NinoGPSPlot.


Pour commencer, il faut lancer GoogleEarth, et y ajouter un nouveau trajet. Lorsque les propriétés du trajet sont apparues, on peut tracer la balade. Attention il ne faut pas s'y prendre n'importe comment! Commençons par tracer en très gros. Exemple, Départ, lieu1, lieu2, lieu3, arrivée.


Maintenant il faut entrer dans le détail. Pour cela il faut afficher les routes (panneau en bas à gauche) et faire que le tracé suive la route (c'est pas au millimètre!) Une fois ceci fait, il faut enregistrer! (clic droit sur le trajet, Enregistrer le lieu sous).


Ne pensez pas que vous avez fini, le plus facile vient a peine d'être fait! Pour une trace exploitable sans trop de surprise, il faut cliquer sur cette icône:


Vous allez alors faire la balade en suivant votre parcours. Si certains points ne sont plus bons (traverser une rivière, une montée trop impossible) vous pouvez stopper modifier les points et reprendre la lecture du parcours.


Après avoir fait ceci, il est bon de regarder le profil d'élévation (clic droit sur le profil, afficher le profil d'élévation). Si une pente vous parait trop importante car vous ne partez ni avec votre échelle, ni avec un parachute, il est parfois bon de re-modifier le trajet. Il est aussi possible de cliquer sur les petites carrés bleu et blanc qui vous montrent des photos du lieu. Cela peu finir de vous apporter des informations sur le parcours.


Il est forcement nécessaire d'enregistrer régulièrement votre trace, pour éviter de voir s'envoler vos 2h de travail... Pour finir, le fichier .kml que vous avez enregistré est directement lisible par votre GPS (avec noni) et votre trace apparaitra sur fond de carte GoogleEarth satellite et route (en téléchargeant le tout avec le logiciel qui va bien). Logiquement vous avez un bon point de repère!


Maintenant que tout ceci vous parait correct, qu'une jolie rando se profile, il est temps que je vous prévienne: seul dans 10% des cas vous suivrez votre trace... Et oui, GoogleEarth ne prévient pas d'un escalier, d'une passerelle limitée aux piétons, ou encore d'un bourbier gigantesque qui vous fait perdre 3h... Mais les improvisations et les surprises créaient le voyage, sans elles il n'y aurait pas de piquant, et votre trace pourrait presque rester dans votre pc, cela ne changerai presque rien...


Donc de grâce, n'hésitez pas à couper, allonger, modifier votre trajet en route, voir même comme moi de couper le gps lorsque vous êtes un peu perdu, c'est beaucoup plus marrant et ca vous fait des histoires à raconter ;)

1 commentaire:

  1. t'emmerde pas a faire tout ça mon gars
    On voit que tu connais pas http://www.openrunner.com/

    RépondreSupprimer