Pub

samedi 24 novembre 2012

Ka-Karnali...

Mon programme de navigation change. Plus de club, que du plaisir, de la rivière, un poil de technique sur un bassin de slalom et peu être un peu moins de séances. Et oui, je prends de l'age et mes priorités changent. Du coup mon Detox ne convient plus tout à fait à ce programme. En effet sans un bonne condition physique et un entrainement régulier dur d'arriver la fleur au fusil dans du IV, et faire une descente serein.


Donc après avoir vendu mon Detox, il m'a fallu tester des bateaux. Le Burn M en premier lieu (merci Alex) pas forcement emballé. J'ai l'impression qu'il colle et qu'il a du mal à tenir une ligne. Peu Etre que l'absence de calage y est pour quelque chose.


On vois bien les carres et son giron important


J'ai ensuite testé un Karnali L version club, du club de Pau. 300l, 2,60m bref il me parrait gros. Une fois assis dedans cela se confirme. Mais après 2 coups de pagaie, quel bonheur de la glisse, on tourne la tête, un petit appel et hop sans forcer le bateau tourne sur place.  Me voila dans quelques portes, au coté de monsieur Lefèvre (pas Gilles, son fils Fabien), dans lequel je m'amuse et réalise des passages propres. Petit tour dans le rouleau qui retient bien. Le bateau est stable, même sans cale hanche. Le bassin passe sans problème, en tenant mes lignes et le goulet de Pau, bien retentif lui aussi, se fait exploser par les 300l. Je fini sur le plat avec un sourire qui en dit long.


Un bateau bien tendu avec un fond plat et des carres discretes


JY qui m'avait dégoté les bateaux à tester, me présente Médhi qui me prête son Shiva M tout neuf! Ce bateau est une banane. Un fond semi plat, un giron de fou. Pour le coup je suis bien calé mais une fois sur l'eau, j'ai la même impression que dans le Jefe. Un bateau qui se navigue... n'importe comment, ca va passer! Une fois dans les portes impossible de réaliser le même parcours qu'avec le  Karnali! Je suis à 2m des portes. Je change donc le parcours. Une fois dans de l'eau un peu plus vive, c'est mieux mais toujours cette impression de naviguer dans une noix.



Bref, j'ai trouvé la forme qui me convient. Un bateau se naviguant avec une technique de slalomeur. Pas de secrets, tout le monde me vois comme un freestyleur, mais en canoë si c'est encore le cas! En kayak j'ai juste un peu de technique de slalomeur, cet avec elle que je rame, cet avec elle que mon bateau doit avancer. Don pas de secret le Karnali colle bien. Pour la taille, M ou L. 2,57m et 280l ou 2,60m et 300l. Pour ce que ca change autant prendre le L qui ne m'a paru énorme que sur le bord car une fois sur l'eau j'ai pas vu les 300l, sauf en passant au dessus des mouvements d'eau.


On peut me dire que le Karnali n'est pas un creek mais plus un river-runner, qu'il n'est pas fait pour faire du gros (que je ne ferai pas) mais vu ce que les PEK ont fait avec ce bateau, j'ai de la marge!


Photo Fabrice Poueyto


Il ne reste plus qu'a trouver une bonne occas ou de voir les bateaux neuf. A oui j'oubliais il ne se fabrique plus en version "luxe" (enfin avec des calagees Pyranha soit disant luxe) Il ne font plus que la version club avec des calages... à refaire, mais un prix défiant toute concurrence! 580€ Il faut donc y réfléchir...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire