Pub

jeudi 10 avril 2014

Un week-end presque en Espagne

Le week-end dernier, nous avions prévu de partir en Espagne. La fonte a commencé les niveaux devaient être bons. Mais petit souci: le site EVO est tombé en panne. Plus d'infos sur les niveaux d'eau et on est vite comme des... idi'eau! On cherche à droite et on tombe sur les sites Espagnols qui annoncent 95m3/s. A peine plus que le gros niveau que l'on situait de mémoire vers les 20m3/s. En cherchant à gauche même chose, l'Espagne est pleine d'eau. Pour la fonte on avait bien vu, elle a bien commencé chez les voisins.

Du coup la vallée de Licq peut être un bon plan avec un Saint Engrace, ou un Larrau s'il y a trop d'eau... Bin non, une fois sur place presque toute l'eau vient du Saint Engrace qui, devient très compliqué! On est bien tous d'accord, ou presque. Benoît lui est motivé mais ne nous motivera pas. On n'est pas fous, et on n'a pas le niveau. On se rabat donc sur le gave d'Aspe, mais pour que se soit rigolo on embarque plus haut qu'à l'accoutumé. Petit repérage, avec un passage V ou infran suivant les personnes, et bizarrement pas pour les mêmes qu'avant. On se change au barrage et on porte le long de la route étroite qui descend au Fort du Pourtalet. Une fois devant lui on descend les bateaux à la corde pour l'échauffement, et on est parti. On s'engage dans une belle gorge qui longe la route, quelques 30m en dessous... Impossible donc de la rejoindre s'il y a un problème, il n'y aura pas de problème alors!

Repérage régulier, et hop une belle partie supplémentaire à notre carnet. Sur la partie connue, il y a de l'eau! Ça gratte à peine au début, mais je ne suis pas bien dans mon bateau... Le stress sans doute. Plus on descend, plus ça passe, mais de réguliers rappels, à l'ordre bien-sur, me font rester sur mes gardes et même dans mon bateau. Mon Passage, se franchit sans encombres: normal il est pas très compliqué en fait. Puis plus bas arrive la double chute à popo de la cavité. Un passage avec un petit seuil de 75m, heu centimètres pardon, puis un petit goulet dans la foulée. Le problème se situe entre les 2 difficultés où une petite cavité est présente. Jusqu’à présent nous portions. Et oui le passage à l'air propre mais la cavité nous fait marcher pour éviter tout problème. Après voir vu Benoit et Pierre passer comme des fleurs, j'en fait autant ou presque.

Seb sur le bord profite de sa marche pour remettre un peu de scotch sous son bateau qui n'a pas tenu. Une fois embarqué, et la moitié du scotch parti, nous arrivons au barrage de la goutte d'eau. Là il faut voir si la trappe est ouverte. En remontant tout le monde dit que oui. Mais quand il faut y aller... Benoit qui n'a peur de rien part le primer, et passe sous la trappe presque sans baisser la tête. Mais comme souvent après avoir passé ce qui prend toute notre attention, la difficulté apparaît. Nous voyons passer sa pointe avant au dessus de sa tête, puis elle finira par prendre la place de la pointe avant. Il y a un bon gros rouleau en bas du barrage... Avec une mise en garde comme ça, nous arrivons dessus avec un peu de pression et du coup ça passe mieux.

Le dimanche toujours pas de St-Engrace car le niveau est à peine plus haut que la veille. Nous nous dirigeons donc vers la vallée Occitane la plus à l'ouest sur le gave de Lourdios. Rien de bien compliqué. Mais Olive et ses plans toujours fantastiques nous fait embarquer à la centrale. Un départ sur un gros rythme, mais un cadre magnifique. Une gorge, du soleil, de l'eau cristalline et surtout de l'eau qui bouge! Bon nous nous serions passé des barrages à castors qui nous feront débarquer 5 ou 6 fois.

La rivière continue sans grosses difficultés jusqu’à devenir presque calme. Et au détour d'un virage, un petit passage IV+, nous explique pourquoi nous n'avons pas débarqué plus tôt.

Au final un bon week-end, en France le tout à 1h de la maison, mais nous rentrons avec un +1. Le moins bon Seb qui re-casse son bateau, et qui découvre en le réparant un troisième fissure de 20cm... 

Bientôt, la suite de la fonte avec des bateaux jaunes, d'une marque géniale: Fluid!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire