Pub

mardi 13 mai 2014

PBR training!

Samedi nous sommes montés sur le Brousset afin de préparer un peu la PBR. Cette course de kayak en rivière... sportive! La dernière fois c'était il y a deux ans. Ce coup ci il y a de l'eau: 0,70cm soit près de 15cm de plus... 

En voyant la rivière, il est clair que ça va vite. Mais c'est joli et les passes sont larges et surtout propres. Pierre R et Pierre B eux étaient là dès le matin. Ils ont déjà 3 descentes à leurs actif quand nous les rejoignons. Seb, à la vue du niveau d'eau, pense à prendre l'option appareil photo. Mais on le motive un peu et il fera la rivière. L'option navette à pied finira de l'achever. Une fois au départ, après 15 minutes de marche en plein soleil, le bateau sur l'épaule, on est bien chaud, surtout d'une épaule. Sur l'eau, la pagaie est très dure. Pas facile de se placer, et impossible de tirer sur les pales. Dans les premiers passages, je prends une belle rouste avec un esquimo qui sort quand il faut! Pierre B prendra la même sanction quelques mètres plus loin. Sur la suite un gros enchaînement de rapides. Les passes sont connues, mais dès le début, je ne suis pas ou je veux. Résultat, j'essaye de rattraper la ligne, et ce sera le cas sur tout l’enchaînement. Merci au Bazooka d'être bien facile et de pouvoir rester droit quand ça bouge. Seb, mettra la tête dans l'eau histoire de faire comme les copains. 

Pour finir cette descente, un passage un peu sale. Des seuils et des beaux cailloux. Pierre R. nous montre sa ligne. C'est tout en travers. Il descendra avec un gros appui de l'oreille. Seb lui, prend sa passe. Une grosse ligne droite avec une sortie étroite entre 2 blocs. Il faut pas se louper. Petit coup de pression et il nous donne une belle leçon: pile poil ce qu'il faut! Pierre R veut tester cette passe, mais essaye de franchir un cailloux... pas tout à fait franchissable.

Egalité parfaite, tout le monde a pris sa boite. A mon tour je me lance et attrape la passe à Seb, limite, mais ça passe.

Une fois de retour à la voiture, je raccourcis la pagaie. Et la deuxième descente est bien plus agréable. De la navigation comme je l'aime. Avec une pagaie à ma taille, c'est bien plus agréable. Ça passe mieux, pas toujours comme je veux, mais je reste à l'endroit. Sur l’enchaînement, je serai dans les passes, et c'est bien plus facile. 

Je vous laisse voir la vidéo de l'après-midi.

De la navigation, dans de l'eau pour une fois. J'aime de plus en plus ramer sur du volume. J'ai bien apprécié le Bazooka sur cette descente. Il m'a permis de bien jouer avec les difficultés et de pouvoir rester au dessus de l'eau, même quand ça pousse fort!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire